Les actus

Font-Romeu, un site sportif à « Haute Performance »

Référence internationale, le complexe sportif de Font-Romeu va bénéficier de la création d’un Centre de Préparation à la Haute Performance. Propriétaire, la Région va investir 45 M€ dans cet équipement qui nourrit la démarche « Occitanie Ambition 2024 ». Labellisée « Terre de Jeux », l’Occitanie se positionne comme terre d’accueil privilégiée pour la préparation des athlètes de haut niveau.

La fréquentation du Centre national d'entraînement en altitude (CREPS-CNEA) a progressé de 60 % entre 2011 et 2019
La fréquentation du Centre national d’entraînement en altitude (CREPS-CNEA) a progressé de 60 % entre 2011 et 2019

Dans la perspective des Jeux Olympiques de Paris 2024, 4 nouveaux bâtiments seront livrés

Il profite d’un site exceptionnel à 1 800 mètres d’altitude, abrité des vents, ensoleillé et ouvert sur la Cerdagne. À Font-Romeu dans les Pyrénées-Orientales, le Centre de ressources, d’expertise et de performance sportive et Centre national d’entraînement en altitude (CREPS-CNEA) est devenu une référence internationale pour le sport de haut niveau depuis sa création en 1967 [1]. Si ses atouts naturels contribuent à améliorer les performances des athlètes, ses installations sportives, d’hébergement et de restauration les accueillent dans les meilleures conditions, si bien que sa fréquentation a progressé de 60 % entre 2011 et 2019. Depuis l’origine, pas moins de 270 médaillés olympiques, dont 104 champions olympiques, ont fréquenté Font-Romeu pour se préparer aux JO.
Propriétaire depuis 2016, la Région lance la création d’un « Centre de Préparation à la Haute Performance » (CPHP). Ce programme de 45 M€ alimente la démarche « Occitanie ambition 2024  », qui veut positionner l’Occitanie dans les premières régions d’Europe pour la préparation des athlètes de haut niveau.

Une nouvelle ambition à l’horizon 2023-2024

La création du « Centre de Préparation à la Haute Performance » à Font-Romeu permettra d’accueillir les athlètes de haut niveau des Jeux Olympiques de Paris 2024

Le futur Centre de Préparation à la Haute Performance, qui pourra servir aux préparations des équipes nationales et internationales des Jeux Olympiques de Paris 2024, programme la construction de quatre bâtiments et sera livré en deux temps. Une unité d’accompagnement à la performance sportive verra le jour dès l’été 2023 (intégrant un plateau pour les recherches du Laboratoire européen performance santé altitude, le Lepsa) ainsi qu’un bassin nordique de 50 mètres, unique au monde. L’ensemble sera complété à l’été 2024 par des espaces d’accueil et de réunions, dont un amphithéâtre de 250 places, et un complexe dédié aux sports de combat et collectifs. Dans la ligne du « Pacte Vert » adopté par la Région fin 2020, le futur Centre de Préparation à la Haute Performance se distinguera par l’appel aux énergies renouvelables, via un large recours au photovoltaïque et une alimentation du bassin nordique en eau chaude issue du sous-sol granitique.

Un projet à l’impact majeur

Le site de Font-Romeu accueille la cité scolaire Pierre de Coubertin, qui forme 850 lycéens et collégiens et 550 étudiants Staps

Le chantier du Centre de Préparation à la Haute Performance va générer 254 emplois en équivalent temps plein sur le site du plateau cerdan. En outre, ce nouvel investissement profitera aux athlètes, stagiaires, usagers du CREPS, mais aussi aux étudiants de la filière STAPS, aux lycéens et collégiens. En effet, le site de Font-Romeu accueille la cité scolaire Pierre de Coubertin, qui forme 850 lycéens et collégiens et 550 étudiants Staps. Si la Région a l’ambition de se positionner comme l’un des leaders européens dans l’accueil de compétitions internationales et d’entraînement des sportifs de haut niveau, elle veut aussi favoriser le sport et la formation sportive pour tous.

Des améliorations successives du site de Font-Romeu

Depuis qu’elle est devenue pleine propriétaire en 2016, la Région a déjà investi 5,5 M€ pour optimiser les installations de Font-Romeu et poursuit les travaux. En cours depuis 2020, la reconstruction et extension de l’internat sera livrée en septembre 2022 après un investissement de 14 M€. Elle sera suivie en 2022 par la rénovation énergétique des installations de chauffage et des réseaux de distribution de la cité scolaire et du Creps pour 5 M€.

[1Le Centre national d’entraînement en altitude a été créé en 1967 par le Général de Gaulle, pour préparer les athlètes français aux JO de Mexico de 1968